La réflexion initiale sur les références déontologiques a commencé en 1992 à partir d'une commande particulière du Ministère des Affaires Sociales auprès de l'ANCE (Association Nationale des Communautés Educatives).
En 1997 sont créés le CNRD (Comité National des Références Déontologiques) et le CNAD (Comité National des Avis Déontologiques).
En 2014, au référencement des repères déontologiques se rajoute une démarche éthique visant une distanciation par rapport au questionnement, un examen critique des situations demandant des réponses singulières.

Le CNRDE (Centre National Ressource Déontologie Ethique) et le CNADE (Comité National des Avis déontologiques et Ethiques pour les pratiques sociales) sont alors des organisations mises en place dans une démarche éthique qui interroge la réponse particulière apportée à la personne.
Cette réflexion va au-delà de réponses apportées par les travailleurs sociaux, elle questionne aussi celles qu'apportent l'ensemble des acteurs sociaux. Elle prend en compte le droit international comme le droit national, les valeurs humanistes de la République, notamment la laïcité.

Le CNRDE produit le recueil « Des références déontologiques pour les pratiques sociales » dont la troisième édition a été validée par le Comité National du Travail Social.

Lien vers le site du CNRDE : http://cnrde.org/

Télécharger le document