PLFSS POUR 2018

Tout afficher

Edité le 17/11/2017

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 (PLFSS 2018) a été présenté en Conseil des ministres le 11 octobre. Voici quelques mesures phares du futur texte de loi voté à la fin de l'année. 

  • RSI : le gouvernement compte supprimer le RSI en le faisant absorber par le régime général de la Sécurité sociale ;
  • Cotisations salariales : suppression des cotisations maladie et chômage actuellement prélevées sur les salaires, avec un taux aujourd'hui fixé à 3,15 % (2,4 % pour les cotisations chômage et 0,75 % pour les cotisations maladie). 

Cette mesure, qui vise notamment à compenser la hausse de la CSG au 1er janvier prochain (+ 1,7 points), ne sera toutefois mise en œuvre qu'en deux temps. Une première baisse de 2,25 points aura lieu le 1er janvier 2018, avant la suppression totale des deux cotisations maladie-chômage en octobre. 

D'autres baisses ou suppressions de cotisations sont également prévues pour les fonctionnaires et les travailleurs indépendants ;

  • Date de la hausse des retraites : le projet de loi fixe la date de revalorisation annuelle des pensions de retraite et celle du minimum vieillesse (ASPA) au même jour, à savoir le 1er janvier. Par conséquent, l'augmentation des retraites 2018, qui devait en principe avoir lieu le 1er octobre 2018, n'aura lieu que le 1er janvier 2019 ;
  • Aspa : augmentation de l'Aspa pour que cette aide atteigne 903 euros par mois d'ici 2020. Cette hausse sera progressive : plusieurs augmentations entre 2018 et 2020 ;
  • Certaines prestations familiales revalorisées : complément du libre choix du mode de garde, allocation de soutien familial, prime de naissance.